Ce portrait qui m’a fait gagner le Borvo de Diamant

à la Rencontre internationale du portrait​

Une exposition international à ciel ouvert

L’été des portraits est un festival qui expose dans les parcs et les ruelles de Bourbon Lancy les travaux de portraitistes nationaux et internationaux. 2021 est une année exceptionnelle pour ce festival de la photographie puisque 1 295 photographies exposées et à concourir soient 360 photographes. Le jury est composé de cinq Meilleurs Ouvriers de France photographes. Un joli palmarès !

image du borvo de diamant

Une histoire folle

L’histoire commence en mars 2021, la FFPMI invite les photographes à participer à la 9ème exposition internationale du portrait.

Je vous avoue qu’exposer à un festival de la photographie me fait rêver depuis longtemps. Allez, je me lance. Bien évidemment, je me connecte à mon ordinateur le dernier jour, une heure avant la clôture des inscriptions. Après quelques sueurs froides, j’arrive à envoyer deux portraits.

Fin avril, je reçois un courrier m’informant que mes photos sont acceptées pour être exposé à cette rencontre internationale. Quelle fierté que mon travail soit présenté aux côtés de grands noms du portrait. Je me sens toute petite et tellement heureuse.

Les jours défilent, les mois se déroulent au rythme effréné d’une saison bien chargée.

Un samedi soir de juillet a 21h30, ma précieuse Ophélie Hermange qui me seconde dans les séances visionnage et qui est également photographe, m’appelle.

« Fred, il y a Christophe Lecrenais qui cherche à te joindre. Appelle le c’est urgent ! » Qu’est-ce qu’il se passe. On est en voiture avec mon ami et on sort d’une superbe expérience de réalité virtuelle.

Il me regarde et me pousse à l’appeler. Je vous avoue que mon cerveau s’est mis en mode automatique ^^ Okay, je l’appelle. Toujours un peu timide parce que c’est un grand nom du portrait sur le bassin rennais. « Allo, Christophe, excuse-moi de te déranger… » .Il me dit que dans une semaine c’est la cérémonie du concours de l’été des portraits. Mes yeux deviennent tout ronds. Je regarde mon ami et lui dit que je ne pensais pas que c’était un concours. Il me regarde et se met à rire. « C’est tout toi »

Je réponds à Christophe que je ne peux pas traverser une partie de la France pour venir à la cérémonie, J’ai un mariage en Bretagne le samedi et je suis en pleine saison. Je croule sous le travail. Il m’incite à venir en me disant que s’il me demandait ce déplacement ce n’était pas pour rien.

Mon ami qui me soutient et m’encourage dans tout ce que j’entreprends, me dit qu’il va m’accompagner. Wouaw ! Mon cœur palpite ! Allez on y va.

Le samedi suivant je finis le reportage à 20h30. Avec ma petite Fiat Panda et je fonce sur Rennes. Je fais mon sac vite fait et c’est parti pour rouler jusqu’à 1h du matin. On s’arrête à Tour, dodo, petit-déjeuner et c’est parti pour encore quelques heures de route.

Le panneau Bourbon-Lancy se dévoile, mon cœur palpite. Je me sens toute fébrile à l’idée de la cérémonie, de croiser tout plein de grands noms du portrait. En attendant la cérémonie, nous nous promenons dans les ruelles pour découvrir les portraits exposés.

Il est 20h accompagnés de Christophe nous nous dirigeons vers la cérémonie. J’ai qu’une envie c’est de disparaître. Et oui pas facile pour une timide de s’exposer ^^ Normalement ce sont mes photos et pas moi. Mon collègue est un vrai soutient.

La cérémonie a duré 1h30, 1h15 de stress à l’idée de descendre sur scène et d’être récompensé par Anny Duperey. Lorsque ma photo apparaît et mon nom, les applaudissements retentissent ! Mon cœur se met à battre la chamade. Descendre les escaliers sans tomber. Le présentateur m’accueille avec Anny Duperey. Ils échangent des mots, je n’entends rien. Je suis sur scène. Les projecteurs sont sur moi. Je ne vois pas le public, je suis éblouie. C’est grand, c’est sombre, c’est impressionnant. Anny Duperey me tend le micro pour que je dise quelque chose. Mon esprit divague, c’est la m*** il faut parler. Tu vas entendre ta voix, ne stress pas. Déroulent deux trois phrases et le moment sera fini. Je prends une inspiration et me tourne vers l’assemblée. J’ai remercié la communauté des photographes sans qui je n’aurai pas autant progressé.

La cérémonie s’est fini. Un journaliste est venue m’interviewé et on est parti faire la fête tous ensemble. Quelle aventure !!!

image de la photo qui m'a fait gagner le prix de l'été des portraits